Qu’allez-vous sacrifier pour réaliser vos rêves?

Si je vous demandais de faire une liste de tous vos désirs les plus chers, de vos aspirations, et de vos rêves, votre stylo glisserait joyeusement sur le papier sans aucune forme de résistance.

Vous voulez une meilleure santé. Vous voulez une relation de couple plus saine.

Vous voulez voyager à travers le monde, et pourquoi pas, avoir une plus grande maison, et si possible, une nouvelle voiture ?

Mais si je vous demandais de lister ce que vous êtes prêt à sacrifier pour manifester ces rêves et ces désirs, vous aurez peut-être plus de mal à vous lancer.

" Sacrifices "

Si vous regardez la plupart des sujets qui tournent autour des blogs de développement personnel, vous tomberez sûrement sur ces termes : « changer de vie ».

Tout le monde parle de changement : les gens veulent vivre dans une meilleure économie, avoir de meilleures écoles pour leurs enfants, être en meilleure forme, être plus mince et en bonne santé, mais curieusement, personne ne veut déclencher l’action initiale pour que tout se mette en marche.

Tout le monde est dans l’attente.

Tout le monde veut voir les résultats d’un changement, mais personne n’est prêt à « payer le prix ».

C’est d’autant plus vrai lorsque ces sacrifices nécessitent un changement ou un arrêt de certaines de nos habitudes.

En écrivant cet article, je me suis subitement souvenu de ce qu’a dit Seth Godin :

« Je suis désolé de contredire Maslow, mais le tout 1er besoin de l’Homme n’a rien à voir avec la survie. Mais plutôt le besoin de ne pas avoir à endurer le changement ».

C’est tellement vrai et amusant à la fois.

L’homme possède une résistance naturelle au changement. On s’accroche à ce qu’on a l’habitude de faire, même si cela inclut plus de souffrance au long-terme.

Pourtant, le changement est la nature fondamentale de la réalité.

Mais au fait, savez-vous ce que c’est qu’un sacrifice ?

Vous allez répondre, bien sûr. Mais lorsqu’on entend le mot « sacrifice », on imagine une action totalement désintéressée, où quelqu’un se donne corps et âme pour le bénéfice d’une autre personne.

En réalité, un sacrifice n’a rien d’un acte totalement altruiste. Ce n’est qu’une sorte d’investissement : abandonner une chose pour une autre d’une plus grande valeur.

Vous ne pouvez pas recevoir quelque chose que vous désirez, sans donner ou abandonner quelque chose en contrepartie.

Les publicitaires ont tendance à réfuter cette loi immuable du sacrifice : « Perdez vos kilos superflus sans changer de régime alimentaire, Devenez riche sans avoir à travailler dur, etc. ». Je l’avoue, le fantasme selon lequel on peut obtenir tout ce qu’on veut sans avoir à payer quoi que ce soit est un fantasme extrêmement attirant.

Mais ce n’est qu’un fantasme : il y a toujours un prix à payer.

Ça me fait d’ailleurs penser à cette expression : « Si c’était facile, tout le monde serait en train de le faire ».

N’êtes-vous pas bombardé de messages publicitaires qui vous disent que vous pouvez maigrir sans aucun effort, que vous pouvez développer vos muscles sans soulever le moindre haltère ?

Ces messages renforcent l’idée que les récompenses n’incluent pas de sacrifices. Cette fausse hypothèse est tellement présente dans nos vies qu’on oublie la règle numéro 1 qu’on devrait graver dans nos têtes tout au long de notre vie : on obtient ce que l’on est prêt à payer.

OK, certaines choses arrivent gratuitement dans la vie d’une personne. Mais n’avez-vous pas remarqué que si une personne reçoit quelque chose gratuitement à un moment ou un autre, il y a de fortes chances qu’elle n’exploite pas sa chance à fond ? Prenez l’exemple des personnes qui gagnent à la loterie et qui ne font que dilapider leur fortune.

Dans une certaine mesure, ce qui empêche la plupart des gens d’atteindre le bonheur, c’est de penser qu’ils peuvent avoir le beurre et l’argent du beurre ! Vous désirez partir à l’étranger pour vos études, mais d’un autre côté, vos amis et votre famille vous manqueront cruellement.

Chaque choix que vous faites vous oblige toujours à payer un prix. Mais dans la plupart des cas, vous payerez beaucoup moins cher et récolterez tellement plus si vous prenez la route pavée de sacrifices.

Rappelez-vous qu’il y a toujours des compromis dans la vie. Faites une petite rétrospective de votre vie, et dites-moi combien de fois avez-vous pu récolter d’énormes récompenses sans avoir à faire le moindre sacrifice. Rarement, si ce n’est jamais.

Vous ne pouvez pas recevoir une chose, sans céder une autre. Tout l’art de faire des sacrifices réside dans le fait d’identifier la chose qui possède le plus de valeur.

Commencez par embrasser l’incertitude

Comment ? En ayant foi dans la nature abondante et créatrice de l’univers.

Que pouvez-vous vraiment contrôler dans votre vie ? Concentrez-vous sur ce que vous pouvez changer, pas sur ce qui est en dehors de votre contrôle.

Si l’on essaye de changer trop de choses, notre cerveau primitif est tellement submergé par la peur qu’il est tellement difficile de se sentir en sécurité et en confiance.

Souvenez-vous d’une chose : vous vivrez dans le ressentiment et la stagnation si vous ne percez pas à travers la brume culturelle qui masque la loi du sacrifice.

Au final, si l’on veut être libre, épanoui, et vivre la vie de ses rêves, on doit tout simplement se poser cette question : « Que suis-je prêt à sacrifier pour y arriver ? ».

C’est toujours le signe d’un grand succès à venir.

,

7 Responses to Qu’allez-vous sacrifier pour réaliser vos rêves?

  1. Marc@Envie_de_Bébé avril 30, 2012 à 11:45 #

    Excellent article…

    On a rien sans rien dans la vie… Il faut accepter de faire des choix et de s’y tenir….

    Nos rêves se construisent sur notre volonté et notre persévérance à les obtenir…

    Tendre vers l’accomplissement de ses propres rêves, c’est un choix que chacun d’entre nous devrait tenter d’accomplir!

    :)
    Marc@Envie_de_Bébé Articles récents..La vérité choquante sur la cigarette et le succès de votre grossesseMy Profile

  2. Philippe de Changer de vie mars 10, 2012 à 4:45 #

    Et oui. Même si ce n’est pas très vendeur de parler de sacrifice, le problème est bien posé : qu’est-ce qu’on est prêt à faire ou à perdre pour être plus heureux.
    Sur le blog de Mary, Ascension plus, une petite vidéo intéressante des TED Talks parle de la qualité la plus importante pour réussir : la tempérance.

    Pas vendeur non plus?

    C’est basé sur une expérience fait à Stanford (là où Jobs avait fait son fameux discours) : on donne un marshmallow à un enfant et on lui dit que s’il n’a pas mangé le marshmallow dans 15 minutes (une éternité pour en enfant en face d’un marshmallow), il en aura un deuxième.
    Seulement un tiers des enfants réussi à ne pas le manger.

    Quelques années plus tard, que sont devenus ces enfants?
    Ceux qui ont le mieux réussi sont ceux qui n’ont pas manger le marshmallow. Ils ont en quelque sorte sacrifié un plaisir immédiat pour un plaisir futur plus important.

    Parce que bien entendu, ça marche avec autre chose que les marshmallows…
    Philippe de Changer de vie Articles récents..Qu’est-ce que l’hypnose ?My Profile

    • Andry mars 19, 2012 à 10:36 #

      Bonjour Philippe!
      Parler de sacrifices n’est effectivement pas très vendeur :/
      Mais je ne pouvais pas m’en empêcher ;)
      En tout cas, merci, ton commentaire complète parfaitement l’article!

  3. Sco! mars 4, 2012 à 1:29 #

    Bonjour Andy,

    C’est ma première visite sur ce blog. Sujet très intéressant avec des propos «réalistes».

    Il est vrai que c’est dans la nature humaine d’avoir plus peur du changement (et de faire ce qu’il faut pour qu’une situation change) que de rester dans une situation connue aussi malheureuse soit-elle.

    La peur de l’inconnu est très forte sinon la plus forte de toutes les peurs.

    Bonne journée,

    Sco!
    Sco! Articles récents..TAG AWARDS – J’AI ÉTÉ TAGUÉE ET C’EST À TON TOUR!My Profile

    • Andry mars 5, 2012 à 12:22 #

      Bonjour et bienvenue sur ce blog Sco!

      Tu as raison, d’un côté, il y a cette peur de l’inconnu, et d’un autre, il y a la réticence à faire des sacrifices.
      Si les gens prennent conscience qu’ils sont responsables de leurs expériences, et qu’ils ont le pouvoir de changer chaque aspect de leur vie, ils deviendront libres.

      Pour en revenir à la peur de l’inconnu, il existe une partie de notre esprit qui ne s’occupe que de nous mettre hors de danger. C’est la partie qui discerne ce qui pourrait être dangereux de ce qui ne l’est pas. Le problème c’est qu’on a appris à pousser cette fonction trop loin, et on se dit que: « si ce n’est pas familier, c’est peut-être dangereux ». On doit changer/atténuer cette façon de se parler, en quelque chose de moins radical: « hé, tu fais quelque chose de nouveau, fais attention ».

      On a tous besoin de sécurité, de garanties, mais il faut se dire que dans la vie, il n’y a jamais de garanties! Tout le travail se fait en essayant de ressentir ce qui n’est pas familier en quelque chose de familier.

  4. Michael mars 2, 2012 à 11:29 #

    Bravo pour cet article Andy,

    on a rien dans la vie sans « se bouger les fesses »!

    on devrait même se méfier des choses que l’on peut obtenir sans effort… un jour ou l’autre il faudra surement payer l’addition (cela n’engage que moi)
    Michael Articles récents..Eviter les disputes dans le couple : les complimentsMy Profile

    • Andry mars 4, 2012 à 11:20 #

      Merci Michael.
      Exactement, c’est une loi universelle (qui se vérifie d’ailleurs!): si l’on essaye de tout court-circuiter ou de prendre trop de raccourcis dans la vie, on en paye les conséquences. Si on obtient quelque chose sans effort, on contracte indirectement une dette. Et un jour ou l’autre, on doit toujours payer nos dettes(comme tu le dis). Ce qui est curieux, c’est que c’est un concept tout à fait évident, mais qui passe souvent inaperçu…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge