Moral à zéro ? Voici 18 façons de vous redonner instantanément le sourire

Il arrive toujours un moment où on se dit que la vie n’est pas si amusante que ça.

Que ce soit à cause du stress au travail, de notre agenda trop fourni, ou d’un conflit avec une personne, les raisons qui peuvent miner votre bonne humeur peuvent être nombreuses.

Lorsqu’un nuage émotionnel commence à pointer le bout de son nez, il est temps de « révéler sa doublure argentée » le plus vite possible.

C’est pour cette raison que j’ai décidé de réunir ces 18 idées qui vont vous remonter le moral, et vous remettre d’aplomb en un rien de temps.

De véritables petits « cocktails de bonheur » en quelque sorte !

" Remonter le moral "

1. Traitez-vous avec une bonne dose de compassion

S’il y a une chose que j’ai apprise dans la vie, c’est que le pardon ne se fait pas uniquement entre Dieu et vous (en supposant que vous êtes Chrétien). Il doit aussi et surtout se faire en vous.

Comment traitez-vous un enfant de 6 ans ? C’est de cette manière que vous devez vous traiter. Apprenez à lâcher prise, à ne pas vous critiquer. Soyez patient avec vous-même.

Si vous faites une erreur, ne vous réprimandez pas. Au contraire, encouragez-vous le plus souvent possible.

2. Si vous manquez d’amour, offrez de l’amour !

Ce titre est un petit peu particulier.

Pourquoi devrais-je offrir de l’amour si j’en manque ? Tout simplement parce que c’est en donnant qu’on reçoit. C’est une évidence, mais il est très facile de l’oublier. Un autre exemple rapide : si vous n’avez pas assez d’amis, soyez amical envers les autres.

3. Regardez des couleurs vives (de préférence dans la nature)

Vous le savez sûrement, les couleurs stimulent le cerveau. Mais savez-vous que lorsqu’elles sont utilisées de la bonne manière, les couleurs peuvent vous rendre plus heureux, plus énergiques, ou plus concentrés ?

Par exemple, les couleurs chaudes comme l’orange ont tendance à dynamiser, en augmentant le rythme cardiaque et la circulation. Les couleurs comme le bleu et la couleur lavande agissent un peu comme des sédatifs (ralentissent le rythme cardiaque et la production d’adrénaline).

C’est pour cela que certaines sociétés n’hésitent pas à peindre les murs de leurs bureaux en un léger orange, avec un peu de rouge.

Si vous désirez avoir un rush rapide d’énergie au travail par exemple, regardez un diaporama de beaux paysages à dominance orangée ou rouge.

Bien sûr, le mieux c’est de regarder ces couleurs en vrai.

4. Créez votre « Playlist de motivation »

Nous avons tous des chansons qui nous boostent, qui nous motivent. Gardez ces chansons avec vous en toute circonstance. Si vous sentez que votre moral commence à baisser, il serait peut-être temps d’appuyer sur Play.

N’hésitez surtout pas à danser et à bouger sur ces morceaux !

5. Achetez-vous le genre de friandises que vous aimiez quand vous étiez enfant

Je suis sûr que vous adoriez un genre de bonbon ou chocolat quand vous étiez enfant. Le simple fait de les revoir et de les savourer va faire ressurgir de nombreux souvenirs. Cela agit comme un ancrage qui s’est fait dans le passé. Inconsciemment, votre friandise préférée est un lien vers l’état de joie que vous ressentiez étant petit.

C’est le genre d’astuce simple qui marche à tous les coups. En tout cas, pour moi ! (Si vous désirez savoir ce que je préférais, c’était les Kinder Surprise).

6. Faites de nouvelles rencontres

Quoi de mieux que de faire une nouvelle rencontre pour stimuler vos émotions ! Il y a une magie derrière les rencontres. Rappelez-vous les bonnes sensations que vous ressentiez lorsque vous venez de faire la connaissance d’une personne sympathique.

7. Appelez un ami

Souvenez-vous de la chanson « You’ve got a friend » (Un peu vintage comme chanson, mais très belles paroles :)). Lorsque les choses vont mal, vous pouvez toujours compter sur vos amis proches. Appelez-les et vous retrouverez le sourire.

N’ayez surtout pas peur de dévoiler votre besoin de réconfort. Vous avez peut-être tendance à apparaître imperturbable extérieurement, mais les amis sincères et la famille sont de véritables soutiens dans les moments de blues.

Après tout, ils vont aussi vous appeler lorsque les choses iront moins bien de leur côté !

8. Enlacez une personne

Rien de tel pour relâcher des hormones du bonheur dans votre corps. Faire de petits câlins aux gens que vous aimez permet de changer votre humeur du tout au tout. A faire sans modération.

9. Marchez pendant quelques minutes

Souvenez-vous que votre corps a été bâti pour bouger, pour marcher. Cette activité permet non seulement d’aérer votre cerveau, de pomper le sang à travers votre corps, mais vous avez aussi l’occasion de vous distancer de vos problèmes !

Cela va inévitablement vous remonter le moral. Et bien souvent, vous vous sentirez plus calme après une petite marche de 5 minutes.

Et d’ailleurs, pourquoi ne pas faire de nouvelles rencontres lors de vos petites balades ?

10. Mangez des aliments riches en oméga-3

Ces aliments sont connus pour améliorer l’humeur et peut-être même aider dans les cas de dépression. Vous trouverez des oméga-3 dans les poissons comme le saumon, les sardines, dans l’huile d’olive, dans les graines de lin et dans les noix.

Ce n’est pas vraiment un moyen pour vous remonter le moral instantanément, mais c’est une excellente habitude alimentaire à adopter.

11. Écrivez 5 choses que vous aimez vraiment dans votre vie

OK, vous n’aurez pas le cœur à prendre un stylo et d’écrire lorsque vous avez le moral au plus bas. Mais forcez-vous à le faire ! Je vous garantis que si vous commencez par écrire « Les 5 choses que j’aime le plus dans ma vie » en haut d’une feuille, vous n’aurez pas d’autre choix que d’être de bonne humeur juste après.

12. Dites « Je t’aime »

Dans le même ordre d’idées que le conseil ci-dessus, le fait de dire « je t’aime » est un libérateur d’hormones du bonheur. Exprimez votre amour le plus souvent possible ! Vous ne récolterez que de bonnes sensations dans votre corps. Pourquoi s’en priver ?

13. Souriez à un(e) inconnu(e)

Même si chaque nation possède sa propre langue, l’humanité a su apprivoiser un langage universel que chaque être humain connait : le sourire.

Bien sûr, certaines personnes l’utilisent souvent, d’autres beaucoup moins. Ce qui est sûr c’est qu’on est tous capable de sourire. Plus nous utilisons cette forme de communication, mieux nous nous porterons. Mais ce n’est pas tout : les autres vont aussi en profiter.

Quelquefois, lorsque je me sens vraiment mal, le simple fait de recevoir un sourire d’une personne (même inconnue) peut tout améliorer dans ma journée.

Et vous, combien de fois souriez-vous au cours d’une journée ? C’est logique, plus vous souriez, plus votre vie sera paisible et heureuse.

Voici une petite expérience que vous pouvez faire : essayez de sourire pendant de longues secondes sans vous arrêter, et voyez comment vous vous sentez après. Allez plus loin : essayez de sourire au plus grand nombre de personnes possible. Vous verrez à quel point vos journées seront meilleures.

Il est temps de parler le langage universel le plus souvent possible !

14. Méditez

Si vous ne pratiquez pas la méditation, vous devriez vraiment vous y mettre.

Le Dr Deepak Chopra, l’auteur des Sept Lois Spirituelles du Succès, conseille même de méditer 30 minutes le jour, et 30 autres minutes la nuit.

C’est une activité qui permet à vos pensées de s’écouler calmement sans aucune objection, sans aucun jugement. La méditation est une porte vers la connaissance de soi.

C’est aussi et surtout une parenthèse dans votre journée, où votre esprit peut se calmer et oublie tous les stimuli extérieurs.

Un cours « express » pour apprendre la méditation :

Commencez par éliminer tout ce qui peut être source de distractions ou de perturbations. Asseyez-vous ensuite dans une chaise confortable, en veillant à ce que votre dos reste droit. Commencez par fermer vos yeux. Maintenant, respirez lentement par le nez.

Concentrez-vous sur votre respiration. Inspirez pendant 4 secondes, Retenez pendant 2 secondes, et expirez pendant 8 secondes. Vous pouvez réduire la durée, mais toujours en gardant la même proportion.

Laissez vos pensées véhiculer librement. Ne cherchez surtout pas à porter votre attention sur elles !

Si c’est la première fois que vous méditez, vous pourriez peut-être vous sentir mal à l’aise. C’est normal, vous n’êtes peut-être pas habitué à rester comme cela.

Après quelques minutes, votre respiration se règlera d’elle-même. Vous entrerez alors dans un état de méditation profonde.

Il est temps de porter votre attention sur ce que vous ressentez. Que ressentez-vous dans vos mains, dans vos orteils, dans votre cœur ?

Continuez à ne vous attacher à aucune pensée parasite. Lorsque vous méditez, vous pouvez ensuite visualiser votre journée idéale, ou même prier, ou encore rester sur la phase de respiration. Libre à vous de créer votre propre expérience de méditation.

15. Offrez-vous quelque chose de spécial

Ici, je ne parle pas forcément d’un cadeau matériel. Vous pouvez par exemple vous offrir un massage ou simplement cuisiner votre plat préféré. Simple et efficace.

16. Lisez un chapitre d’un roman

Si vous avez le temps devant vous, vous pouvez prendre un roman, et dévorer un chapitre. Ces quelques pages vont vous faire évader, vous éloigner de vos soucis, et vous redorer le moral.

17. Peignez

D’accord, nous ne sommes pas tous doués pour la peinture. Mais vous n’avez pas besoin d’être le nouveau Monet pour pouvoir vous exprimer à travers cet art. C’est un moyen d’expression comme un autre. Et c’est aussi un moyen d’évacuer vos émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

Souvenez-vous qu’un être humain a besoin d’exprimer ses émotions. L’en empêcher, c’est le tuer à petit feu.

18. Enfin, si vous êtes débordé, fractionnez votre travail !

Le fait de diviser un gros travail en de petites tâches plus rapides à exécuter vous aidera à récolter un superbe sentiment d’accomplissement. Rien de tel pour vous remotiver à continuer le travail !

En guise de conclusion

Nous n’avons pas besoin d’être victime des circonstances. Nous avons le contrôle de nos choix ! Si vous désirez voir le côté brillant de chaque situation, d’être calme dans la plupart des situations, ou de simplement vous remonter le moral, c’est plus facile que ça en a l’air. Vous venez de voir qu’en contrôlant votre attitude et vos comportements, vous pouviez réellement améliorer votre humeur.

Et qu’en est-il de vous ? Utilisez-vous une ou plusieurs de ces méthodes pour vous remonter le moral ?

Ou bien avez-vous d’autres méthodes pour vous remettre de bonne humeur ?

,

25 Responses to Moral à zéro ? Voici 18 façons de vous redonner instantanément le sourire

  1. Polskabi février 17, 2017 at 12:15 #

    Bonjour,
    J’avais un petit coup au moral ce matin et je cherchais un moyen de me le remonter pour pouvoir aider mon chéri à retrouver le moral quand il rentrera du travail (c’est plus simple de réconforter quelqu’un quand on est heureux que si on a le moral dans les chaussettes) :)

    J’ai appris deux trois petites choses donc merci pour cet article.
    En lisant les commentaires, je suis tombée sur des personnes qui sont (ou étaient) avec des personnes toxiques.

    Mon ex était comme ça : il voulait changer ce que j’étais, en me disant que je devais TOUT changer, que j’arrête d’écrire (ça me permet de garder la tête hors de l’eau lorsque je sens que ça ne va pas.), que j’arrête de parler avec mes amis qui étaient en France (j’étais alors en Pologne) et réduire le contact avec ma famille. Il était jaloux pour tout et n’importe quoi, et n’arrêtait pas de s’énerver après moi pour des broutilles voire pour rien du tout.

    Résultat, il me m’était hors de moi, et je m’énervais à mon tour. Mais un jour, je me suis dis « mais pourquoi je m’énerve? Je n’ai rien à me reprocher! » et quand il est rentré et à recommencer, je suis restée calme, et il s’est énervé encore plus parce que je ne m’énervais pas x)

    Bref, je suis retournée en France sans lui bien sûr (je reste persuadée qu’il se servait de moi pour arriver à ses fins, même si je ne sais pas ce qu’il voulait exactement) et j’ai trouvé quelqu’un d’autre (mon chéri actuel) qui m’aime comme je suis. Quand je sens que je ne vais pas bien, je vais lui faire un câlin et je lui dis ce qui ne va pas, même si c’est difficile pour moi. Bon, c’est plus compliqué quand il n’est pas là, mais j’ai toujours l’écriture, le dessin, tout en écoutant la musique et un petit massage entre le pouce et l’index pour essayer de me remonter le moral. Généralement ça va mieux ensuite :D

    Bref, pour toutes les personnes qui sont avec des personnes toxiques, et plus encore si ce sont des manipulateurs, n’hésitez pas, quittez les! Vous souffrirez peut-être au début parce que vous y êtes attaché, mais ça ne peut vous faire que du bien! Faites vous du bien, faites des choses que vous aimez!

  2. JbPic janvier 13, 2016 at 8:42 #

    Ou encore, écoutez une petite chanson qui redonne le sourire :)

    Lien : https://www.youtube.com/watch?v=Lo4hYk_wDrU

  3. Margot mai 28, 2015 at 9:39 #

    Bonsoir Andry, je me suis trouvée par hasard sur ton blog et j’ai pris du plaisir à lire tes commentaires. Ce soir je me sens particulierement seule et malheureuse, alors je suis allée « sur internet » pour trouver le réconfort. Habituellement je suis joyeuse, pleine d’énergie, les gens me disent  » tres sociable », esprit ouvert, généreuse. Je suis divorcée depuis 11 ans et depuis 5 ans je suis dans une relation qui m’épuise moralement. Je me sens terriblement seule, la personne en question a fait de moi  » la dame de compagnie », pour samedi soir ou dimanche midi. C’est un monsieur qui s’occupe avant tout de lui. Le monde tourne autour de ses préoccupations, il organise tout par rapport à lui. Le matériel est plus important que humain, je pense a moi, car ce soir j’espérais qu’on va se retrouver. J’etais en déplacement et j’avais envie tout naturellement de le retrouver. J’espérais le voir, lui parler, on habite a 20 min en voiture. Mais il m’a dit qu’il faut qu’il commande un placard, qu’il a un mail à envoyer et puisque je rentre a 20h30, ce n’est pas raisonnable ….. c’est tard. Il m’offre la sollitude du lundi au vendredi et comme ce soir je lui ai dit que cette relation ne ressemble à rien, il m’a dit que j’étais depressive. Je n’ai jamais fait de dépression. Je suis plutôt battante, j’aime avancer. J’ai deux grands enfants qui ont fini leur etudes, ils travaillent et s’assument parfaitement bien. Je travaille, j’ai fini de payer ma maison, je voyage, parfois seule, car il n’a pas envie ….. Alors je voudrais juste dire, que les gens  » negatifs » sont énergievores. Il est difficile de tout le temps travailler sur soi même pour accepter l’autre. Je pense que dans la vie c’est : donnant / donnant …. On donne, on reçoit, si on ne donne pas, on ne peut pas recevoir, juste un tout petit peu ….. A plusieurs reprises je voulais arrêter cette relation, mais cet homme chaque foi me disait que je suis compliqué, que je me trompe, que c’est ma faute si je me considère  » la dame de compagnie » mais cette même personne a oublié mon anniversaire en m’expliquant que ce n’est pas l’essentiel ….. Je deviens folle …. Je suis tout le temps en trains de me remettre en question …. alors ce soir je me suis dis qu’il faut définitivement arreter cette relation. Je ne me sens ni aimée, ni importante pour lui, alors comme j’ai lu dans plusieurs témoignages, il vaut mieux être seule que mal accompagnée, de tout façon, je suis tout le temps seule …. Desolee pour ce billet long et sans doute inintéressant, j’ai 52 ans, je fais partie des femmes qui s’assument, qui travaillent, qui sont responsables, j’aime la vie et les gens et je n’arrive pas me détacher de cette personne, alors qu’elle ne m’offre rien de sa personne ……

    • Cally juin 7, 2015 at 11:08 #

      Bonjour Margot,
      Je viens de lire ton témoignage avec beaucoup d’attention.
      J’ai 52 ans aussi, je me sens profondément lasse.
      La 1ere question qui m’est venue à l’esprit: « Mais pourquoi Margot reste avec cet homme? ».
      Ceci n’est pas un jugement, loin de là. je me projette dans ton témoignage.
      J’essaie de digérer une rupture que j’ai pourtant décidé. Et contre toute attente je me sens horriblement mal, déprimée.Pourtant je suis sûre d’avoir fait le bon choix.
      Je m’en veux à moi-même de m’être laissée portée par une histoire d’amour qui est, j’en suis sûre toxique.
      Je me dis que j’avais le choix: entretenir une relation pour m’appuyer sur les frustrations et la contrariété et critiquer « l’autre » ou bien assumer mes ressentis et m’extraire d’une relation dans laquelle je ne m »épanouissais pas.
      Je me suis dit sur le moment que je n’allais pas bloquer tous mes projets plein la tête par un homme « qui tirait toujours la couverture à lui » malgré ses mots d’amour (ou ses maux d’amour aussi). c’est marrant parce que j’ai dit à cet homme: « C’est une dame de compagnie que tu veux! »
      Et bien, moi, une femme autonome, habituée à m’organiser seule, etc…depuis toujours, je me retrouve complètement incapacitée. Dès que je suis chez moi, j’ai mal partout et je peux à peine mettre un pied devant l’autre. Ce buffet, que je rêvais de relooker depuis longtemps, plus envie. l’appart à redécorer, plus d’idée.
      A mon âge c’est bien la 1ere fois que je me retrouve dans un tel état et surtout que c’est moi qui ai quitté l’homme « critiquable » alors qu’il m’a bien expliqué combien il souffrait (enfin, il passe bien facilement du chantage affectif à des menaces à peine dissimulée).
      Bien, une 1ere chose à faire, c’est de prendre soin de moi.
      Margot, prends bien soin de toi aussi

    • Cynthia juin 19, 2015 at 9:01 #

      Oh Margo je te comprend parfaitement, j’ai ete une fois dans cette relation impasse.et comme l’a dit Cally c’est vraiment toxique.
      Mon conseil, fais ta vie, ignore-le pour un moment c.a.d pas d’appel ni message et quand il te contactera parle lui mais sois pas aussi tot prete a le revoir, fais tes plans les w.end sans compter sur lui jusqu’a ce qu’il comprendra que ta vie ne dois pas toujours tourner autour de lui, que vous ne devez pas vous voir que quand il est disponible ou quand ca l’enchante.

      Remet-toi en valeur..et ouvre toi a d’autre rencontres, qui sait..peu être que tu trouveras un homme qui veulent etre avec toi, faire des plans ensemble..vivre avec toi..et cela sans trop d’effort..l’amour vous guidera.ca m’est arrivee aussi pourquoi pas toi?Bonne chance!

    • Myriam juillet 27, 2015 at 10:07 #

      Bonjour. J’aimerais bien savoir ou tu en es Margot et toi Cally? Ça fait plusieurs mois que vous avez posté, estce que le temps a arrangé les choses comme vous voulez?
      J’ai découvert ce blog par hasard, un peu comme toi, encore un soir oú je me sens très seule, je vis une relation depuis plus de 4 ans, une relation toxique mais je ne peux pas la laisser…compliquée.

    • Mystic septembre 3, 2015 at 2:59 #

      Bonsoir Margot. Si effectivement c’est pour se retrouver à ce point seule dans votre relation, autant ne pas en avoir et vous laisser une chance de rencontrer qqun d’autre qui se montrera plus disponible pour partager des moments avec vous. Pas toujours facile de se séprar d’une personne a laquelle on tient, parfois la raison doit être plus fort que les sentiments. Bon courage.

    • Carine juillet 3, 2016 at 12:20 #

      Bonjour Margot,

      Depuis un an, où en es tu maintenant? Ce serait bien de faire part de ton expérience. Cela peut aider les personnes qui vivent actuellement la même situation.
      Merci pour vos messages. on se sent moins seule.

  4. Julien décembre 31, 2012 at 4:15 #

    Je n’aurais pas choisi peindre, mais photographier. Chacun sa sensibilité de ce coté la. Je m’accorde sur l’idée de l’art qui aide à se sentir mieux !

    • Andry janvier 1, 2013 at 12:31 #

      Totalement d’accord avec toi, chacun sa sensibilité! Photographier, filmer, bref, le mot-clé à retenir c’est « Créer » :). Merci pour ta contribution Julien.

  5. Patricia août 31, 2012 at 8:04 #

    Un petit câlin avec un animal de compagnie, rien de tel pour vous redonner le moral.

    • Andry septembre 15, 2012 at 3:31 #

      Merci pour ta contribution Patricia.

  6. irOise août 28, 2012 at 4:32 #

    Merci pour la réponse Andry, j’ai bien saisi.

  7. Mathieu août 25, 2012 at 7:07 #

    Bonjour Andry,

    je viens de découvrir ton blog, et je me permets de te féliciter pour cet article qui donne VRAIMENT des solutions pour sortir du gouffre lorsqu’on a le moral à 0, qui est vraiment toxique.

    Si je ne devrais en choisir que 3 ce serait:
    Enlacez une personne
    Appelez un ami
    Donnez de l’amour

    A bientôt !

    • Andry août 27, 2012 at 12:44 #

      Bonjour Mathieu,
      Merci pour ton commentaire. Ton blog est aussi très intéressant!
      Je passerai bientôt pour poster mes commentaires.
      A bientôt,
      Andry

  8. irOise août 22, 2012 at 5:03 #

    Bonjour

    Dans votre précédent commentaire et avec l’exemple que vous donnez: « Le pire, c’est qu’elle ne fait pas exprès!  »

    Connaissant des situations similaires, il est sans doute certain qu’on a déjà signalé à cette personne qu’elle était plutôt « négative »
    Comment est-il possible de ne pas se rendre compte de ce que l’on provoque malgré les constats des autres? Et ce après parfois de nombreuses années…

    Bonne journée

    • Andry août 23, 2012 at 11:36 #

      Bonsoir irOise,

      Ces personnes ne le font pas exprès pour une simple raison: elles ont une énergie négative sans limites ! Même si elles se rendent compte de leur attitude, c’est leur mode de fonctionnement, comme un réflexe.

      Un exemple : Prends deux enfants qui jouent à la plage. Les deux se font renverser par une énorme vague. L’un éclate de rire, l’autre court pleurer pour chercher sa mère. On a tous une manière de réagir face aux évènements. Et même si tu démontres à une personne ce qu’elle fait de travers, s’il n’y a pas un travail de fond, ça ne sert à rien.

      Allez, on va terminer sur une note positive quand même :)

      A chaque fois que tu interagis avec la personne en question, arme-toi de compassion, protège bien ton espace positif (n’entre pas dans son engrenage de négativité, et pars lorsqu’il y a trop de négatif). Ensuite, aide-la à se « Sentir » positif.
      Pas « être », mais « se sentir ». (en parlant par exemple de son anniversaire qui approche, ou dire que la journée est très belle et qu’elle mérite qu’on sorte pour faire une marche), et enfin, félicite-la lorsqu’elle montre des signes de « positive attitude » (c’est très rare je l’admets, mais ça arrive)

      Bonne soirée
      Andry

  9. irOise août 14, 2012 at 11:44 #

    Je découvre l’endroit, j’adore. :)

    • Andry août 16, 2012 at 10:07 #

      Merci Iroise!

  10. L août 11, 2012 at 11:33 #

    Bonjour
    C’est un article intéressant avec des conseils pertinents! le tout c’est d’arriver à les appliquer. Cela prends sans doute un peu de temps mais avec de la volonté, ça peut porter ses fruits! Comment arriver à considérer positivement plutôt que négativement une personne qui nous apporte du négatif, des soucis, et qui ne change pas avec les nombreuses années qui passent?
    Merci
    Une lectrice

    • Andry août 17, 2012 at 7:29 #

      Bonjour,
      …Généralement on essaye d’éviter ce genre de personne :) Essaye de voir objectivement si la personne fait exprès d’apporter du négatif dans ta vie, ou est-ce qu’elle est négative de nature! Dans mon entourage par exemple, j’ai une personne qui ne fait que se plaindre, et qui croit que tous ses problèmes viennent des autres! Le pire, c’est qu’elle ne fait pas exprès! C’est sa façon de penser et de vivre. Donc si tu ne peux pas t’éloigner de cette personne, le mieux c’est de croire sincèrement qu’elle ne fait pas exprès. On doit s’armer de compassion. Oui, je sais par expérience que ce n’est pas facile.
      Une petite astuce rapide : lorsqu’elle commence à grommeler, dis ce genre de chose : « Maintenant, dis-moi quelque chose de positif ». Ces personnes ne se rendent pas compte à quel point elles sont devenues négatives. Enfin, je sais que cela semble impossible mais on doit encore continuer à les aider à changer. Comment ? Et bien, je crois que ta question est un bon départ pour un article sur le sujet. On y reviendra!
      D’ici là, continue de briller,
      Andry

      • NADIA août 27, 2012 at 6:41 #

        bonjour,
        merci pour ces précieux conseils qui arrivent au moment ou je n’y crois plus
        j’espère qu’il n’est pas trop tard
        j’ai 35 ans divorcée avec deux enfants et l’impression que ma vie est gâchée finish …

        • Andry août 27, 2012 at 12:48 #

          Bonjour Nadia,
          Tu as encore le choix de tes actes/ta façon d’agir face à une situation. Et c’est sur ce choix que tu dois porter ton attention.
          A chaque instant tu peux te concentrer sur tout ce qui va mal, OU BIEN chercher l’opportunité d’un grand changement. Tu as le choix.

  11. Jean-Luc (Moralotop) août 7, 2012 at 6:10 #

    Jolie liste Andry à laquelle j’ajoute ceci.

    Ce ne sont pas les circonstances qui nous affectent mais seulement … ce que l’on en PENSE.

    Le comprendre et l’intégrer à sa vie… et voilà le sourire qui revient aussitôt !
    Très belle journée.

    • Andry août 8, 2012 at 11:44 #

      Bonjour Jean-Luc,

      Tu viens d’ajouter exactement le genre de conseil qui appuie ma liste. Merci!
      On voit bien que ton blog s’appelle moralotop :)

      Très belle journée à toi aussi!
      Andry.

Laisser un commentaire